jeudi 31 juillet 2014

La Quercétine : une substance utile pour la santé ?





La Quercétine : une substance utile pour l'asthme, le cœur, la prostate, le cancer…


http://maison3.advcdn.net/images/medias/000/027/000027491/660.jpgLes câpres sont très riches en Quercétine (1808 mg/kg) !
Ce sont les bourgeons floraux qui sont récoltés avant qu'ils s'ouvrent sur le petit arbrisseau Câprier au Maroc et conservés en saumure.  

Publié par boisvert
 
La Quercétine est réputée pour être le plus actif des flavonoïdes.

Au cours de ces trente dernières années la Quercétine a été l'objet d'une douzaine d'études scientifiques. 

Et chez l'homme  elle possède de multiples effets bénéfiques sur sa santé notamment une activité anti-inflammatoire mais aussi anticancéreuse, anti-ulcéreuse, anti allergique antivirale et une protection efficace sur le système cardio-vasculaire.
On pense que tous ces bénéfices seraient dûes à un grand pouvoir antioxydant et ces pouvoirs seraient décuplés en présence de vitamine C et E.

Mais tout d'abord la Quercétine est indiquée dans toutes les inflammations parce qu'elle inhibe la formation des médiateurs de l'inflammation : les prostaglandines et les leucotriènes de même que la libération de l'histamine. 
Cette dernière activité est particulièrement intéressante dans le cas de l'asthme car les leucotriènes B4 sont un puissant constricteur bronchique.

C'est donc un puissant inhibiteur de l'histamine, la substance qui provoque démangeaisons, éternuements, enflures dans la réaction allergique. 
Et ceci, même à faible niveau. 
Tous les flavonoïdes (dont la quercétine) ont montré un effet protecteur contre la libération d'histamine. 
Mais la quercétine à faible dose s'opposait à la libération d'histamine. 

Le pissenlit est bon pour la santé !

Le pissenlit : une plante nutritive et médicinale facile à trouver !

 


 pissenlit
 

Souvent ignoré par les jardiniers mais adoré par les enfants qui s’amusent à souffler dessus afin de voir s’envoler ses aigrettes, le pissenlit figure parmi les plantes de nos jardins et de nos prairies dont les vertus nutritives et médicinales sont bien connus de nos aïeux et dont on aurait tort de se priver afin de rester en bonne santé.
Également appelé "dent de lion", le pissenlit regroupe de nombreuses espèces difficilement différenciables qui appartiennent au genre Taraxacum et que l’on retrouve un peu partout dans le monde. 
Cette plante rustique se retrouve partout et pousse dans tout les types de sols que ce soit dans nos jardins ou nos champs, le pissenlit pouvant même coloniser des endroits improbables comme des interstices entre des dalles ou des jardinières en plein cœur des villes.

Lombalgies aiguës : le paracétamol inefficace !

Lombalgies aiguës : le paracétamol ne serait pas efficace



Par Agathe Mayer


Le paracétamol, recommandé dans le traitement de lombalgies aiguës ne serait pas efficace pour soigner les douleurs et limiter le handicap, selon une étude scientifique australienne.

http://dentalcom.fr/Autre/BrunoBernard/wp-content/uploads/2011/11/R%C3%A9%C3%A9ducation-du-%C2%AB-Mal-au-Dos-%C2%BB-Lombalgie-Sciatique1.png
 
Pour traiter les douleurs dues aux lombalgies aiguës, le paracétamol ne serait pas efficace, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale The Lancet. 
Un placebo (médicament inactif) produirait de meilleurs effets pour le rétablissement du patient.
"Le paracétamol est le traitement recommandé pour les lombalgies" expliquent les chercheurs. 
Pourtant, aucune étude n'a jamais été menée pour établir l'intérêt de ce choix de prescription pour ces douleurs. 
Les chercheurs du "George Institute for Global Health" de l'Université de Sydney ont voulu analyser l'efficacité du paracétamol dans le traitement des douleurs lombaires aiguës.

M. Dogna : Accouchement à la maison plus sûr !

Accouchement médicalisé... le dangereux parcours de la combattante !

 http://www.parolesvivantes.com/sante_images/ondes5.jpg 

Michel Dogna






L’accouchement médicalisé a été tellement banalisé par la presse féminine que les femmes n’ont même plus idée qu’elles peuvent refuser toutes ces techniques qui les rendent totalement dépendantes des médecins et qui les dépossèdent du vrai vécu de leur accouchement.

Entrées à l’hôpital, elles se soumettent à toutes les directives qui leur sont imposées, pensant que plus l’accouchement sera contrôlé par une technologie ultra-moderne, plus il aura de chance d’être réussi.

Elles se livrent, corps et âmes, aux technocrates de l’accouchement qui, d’un bout à l’autre du travail, décideront de tout sans laisser au corps de la femme, ni au bébé lui-même, l’occasion de s’exprimer.

 

Elles se résignent à être des patientes allongées sur des lits d’hôpital, plutôt que des futures mères, en train d’enfanter activement.
Il serait temps que les femmes reprennent, elles-mêmes, les décisions concernant leur accouchement. 
Il serait souhaitable qu’elles reprennent le contrôle de leur corps et la responsabilité de leur bébé après la naissance. 
Pour cela, elles doivent être correctement informées sur la réalité des protocoles couramment employés dans les hôpitaux, sur leurs inconvénients et leurs effets secondaires, afin de choisir en conscience, l’accouchement qui leur convient le mieux.


lundi 28 juillet 2014

Comment on vend des médocs néfastes !




Industrie du médicament : "J'ai vendu mon âme au diable"


John Virapen, 64 ans, livre le récit de son parcours dans l'industrie pharmaceutique. 

Une confession professionnelle peu ordinaire.

 

Du Prozac (Jeff Blackler/REX/REX/SIPA) Du Prozac (Jeff Blackler/REX/REX/SIPA)



Dans la famille "Les Repentis de Big Pharma", voici John Virapen, ancien directeur de la firme Eli Lilly en Suède, qui a rédigé dans sa soixante-quatrième année une confession professionnelle peu ordinaire. 
Par une ironie du destin, son livre est sorti en France jeudi 17 avril, au lendemain  de la mort de Jacques Servier.
"Depuis des années parfois aux premières heures du jour des silhouettes fantomatiques m’apparaissent en rêve, écrit-il en préambule. 
Elles se tapent la tête contre les murs ou s’entaillent les bras et la gorge a coups de rasoir. 
J’ai maintenant compris que j’avais indirectement contribué a la mort de personnes dont les ombres me hantent.
Je n’ai évidemment tué personne directement, mais aujourd'hui je ne peux pas ne pas me sentir responsable en partie de ces morts. 
J’ai été un instrument, un exécutant, mais consentant, aux mains de l’industrie. […] 
J’ai été certes manipulé, mais sans me poser de questions. 
J’ai vendu mon âme au diable."

samedi 12 juillet 2014

Le traitement naturel du Chikungunya !

L'épidémie de Chikungunya aux Antilles peut être maitrisé avec un traitement simple !


http://www.la1ere.fr/sites/regions_outremer/files/styles/asset_full/public/assets/images/2013/12/09/france_antilles_guadeloupe.jpg?itok=FiBf2ZSO


Nous avons déjà abordé le Chikungunya et son remède dans un article précédent, nous sommes étonnés de voir que les autorités sanitaires refusent de proposer un remède efficace et peu coûteux (c'est peut-être là son problème, pas assez lucratif !) qui a fait ses preuves à La Réunion en 2006, quitte à laisser les malades souffrir pendant des mois et même décéder !
Voir article : http://infos-santes.blogspot.fr/2014/06/le-chikungunya-et-le-remede-naturel.html

Donc nous en reparlons avec des informations plus précises et pratiques !

Une épidémie majeure aux Antilles :

dimanche 6 juillet 2014

Les aliments contre le cancer ?




Des recettes pour guérir le cancer ?

 
NDLR : Comme tous les produits anti-cancer, l'alimentation anti-cancer ne peut pas faire de miracle si vous ne traitez pas globalement la maladie en prenant aussi en compte tous les facteurs déclenchant comme les problèmes psychologiques (harcèlement, stress, deuil violent, séparation…), pollutions chimiques, ondes nocives… qui doivent être aussi résolus ! 
 
Par Joanie Mailhot
C'est après avoir lu le livre "Les aliments contre le cancer : la prévention du cancer par l'alimentation", du docteur Richard Béliveau, qu'Alexandre Timmons s'est intéressé à l'alimentation naturelle.



Alexandre Timmons

 

Les qualités de l''huile d'origan !

L'huile d'origan une huile très puissante qui fait peur, même aux microbes !

Caroline Morel

L'huile d'origan : tout le monde en a peur, même les microbes



On croit parfois que les plantes "ça ne peut pas faire de mal"... et on se trompe... surtout lorsque leurs principes actifs sont présentés sous forme d'huile essentielle. 
L'huile essentielle d'origan est par exemple, un véritable danger public. 
N'en mettez pas sur vos doigts ou sur la peau, vous vous bruleriez gravement. 
N'en avalez pas quelques gouttes comme cela, à la volée, vous auriez des douleurs presque intolérables et elle attaquerait vos nerfs et votre foie... 
On vous en propose à l'étranger pour calmer vos problèmes digestifs... fuyez ! 
L'huile d'origan est moins dangereuse, c'est un antibactérien, antifongique et antiparasitaire terriblement efficace.

samedi 5 juillet 2014

Manayupa la plante contraceptive !

Contraception : Manayupa la plante qui empêche les grossesses ?
 
http://www.greenetvert.fr/2012/wp-content/uploads/2013/02/manayupa-1024x808.jpg

Une petite fleur originaire de la cordillère des Andes offrira peut-être une alternative naturelle aux hormones synthétiques contenues dans les pilules. 
La "Manayupa" permet de maîtriser la fécondité et peut également servir de pilule du lendemain.
 
La tisane aux mille vertus !
 
Connu au Pérou sous le nom de Manayupa, le Desmodium molliculum est une plante de haute montagne qui ne pousse qu’au-dessus de 2000 mètres d’altitude, dans la cordillère des Andes. 
On la trouve à l’état sauvage dans les régions d’Ayacucho, de Cajamarca, de Cuzco ou encore de Lima.


vendredi 4 juillet 2014

Les Bienfaits de la vitamine D !

Pourquoi tant d’hostilité contre les médecines naturelles ?




Les médecines naturelles sont un domaine plus surveillé par les autorités que bien des activités criminelles.
La vente de compléments alimentaires naturels (plantes, vitamines, acides gras, acides aminés, minéraux, etc.), par exemple, est réglementée de façon beaucoup plus stricte que la vente de tabac, d’alcool, d’armes, ou encore de films incitant à la violence. 

 http://monsieurcalvitie.files.wordpress.com/2012/06/vitamine-d-cheveux-production.jpg

Le cas de la vitamine D

Pour illustrer la rigidité de la situation, nous allons parler d’un produit naturel dont aucun scientifique sérieux ne peut contester les bienfaits : la vitamine D.
La vitamine D est produite dans votre peau sous l’effet du soleil, et plus précisément sous l’action des rayons ultraviolets. 
Dans les pays du Nord de l’Europe, 75 % de la population souffre d’une carence en vitamine D pendant l’hiver. 
Cette carence est d’autant plus répandue que les foies de morue et de flétan et les poissons gras (sardines, hareng, maquereau, thon etc.) qui sont les principales sources alimentaires de vitamine D, sont de moins en moins consommés.

Une autre approche de la maladie !

Une autre approche de la maladie !


maladie-déséquilibre-vitalité-gripoe


La maladie désigne une altération de la santé d’un être vivant qui résulte d’un déséquilibre.  
Elle signale une diminution de la vitalité physique ou de l’état psychique.  
Ces déséquilibres physiques finissent par agir sur la santé mentale, comme les déséquilibres psychiques peuvent finir par se somatiser.  
La maladie peut provenir d’un déséquilibre génétique, nutritionnel, mental, émotif, de la toxicité de l’environnement, du manque de conscience ou d’une mauvaise philosophie de vie.

En spiritualité, on considère que la maladie découle des mauvaises habitudes de penser, de parler, de ressentir et d’agir, souvent inconscientes.   
Elle rappelle un manque de respect pour les Lois cosmiques et les Lois de la Nature.  
Elle peut s’expliquer par un corps éthérique épuisé, par un dérèglement physique ou congénital, par un déséquilibre émotif, par une répercussion sur son groupe, par des perturbations importantes dans les conditions atmosphériques ou l’environnement.  
On s’en rétablit par la connaissance ou la conscience, non par un effort de volonté, par un jeu de pouvoir, par un tour de force. 
La maladie résulte du fait que l’être humain ne comprend pas son Moi véritable et n’obéit pas à ses injonctions.

jeudi 3 juillet 2014

Dr Kurt : Pourquoi je ne vaccine pas mon fils !

Dr Kurt : "Pourquoi j’ai choisi de ne plus jamais vacciner mon propre fils et les autres enfants que nous pourrions avoir". 

 





Il est absolument nécessaire de clarifier les termes VACCINATION par rapport à IMMUNISATION !

Ce sont les médias et le monde pharmaceutique qui ont influencé le public en leur faisant croire que la vaccination était l'équivalent d'immunisation. 
En ce qui me concerne, je suis pour l'immunisation. 
Vacciner c'est le fait d'injecter des substances dans le corps. 
Cette pratique ne crée pas l'immunité. 
Ce sont deux choses complètement différentes...
La création de l'immunité est un processus naturel. 
Le corps utilise plusieurs moyens de défense. 
La première ligne de défense est la peau.
C'est elle qui arrête tout ce qui peut être nuisible au corps. 
Avec un vaccin, cette loi de la nature est complètement ignorée et contournée étant donné que l'on injecte des produits que la peau empêcherait de pénétrer dans le corps.
 
Nous avons aussi un système respiratoire qui fait aussi partie intégrante des défenses du corps. 
On tousse, on éternue, on se mouche pour pouvoir expulser "l'envahisseur" potentiel. 
La toux, les éternuements sont les résultats d'un système immunitaire qui fonctionne. 
Il ne s'agit pas de réprimer ces réactions avec des antipyrétiques, des antihistaminiques etc. 
Si vous utilisez ces moyens vous risquez de faciliter le rôle des "envahisseurs".
Nous disposons aussi du système lymphatique qui, en association avec le travail des intestins, pourra lutter contre des "envahisseurs" plus redoutables.