mardi 26 juillet 2016

Un Rhumatologue conseille d'arrêter les Produits Laitiers !

Produits laitiers : un Rhumatologue de Grenoble conseille de tout arrêter pour faire disparaître les tendinites, arthrites et autres sciatiques !

 

produits laitiers
Le petit déjeuner du Docteur Poinsignon


Pour se débarrasser des tendinites, arthrites, sciatiques, ostéoporose, le Docteur Poinsignon recommande d’arrêter les produits laitiers, presque toutes les céréales, et la cuisson à haute température. 
Il recommande le retour à une "diététique ancestrale".
Dans le petit déjeuner du Docteur Poinsignon, il n’y a aucun produit laitier. 
Pour ce rhumatologue grenoblois, le lait animal, de vache en particulier, ne serait pas adapté à notre espèce. 
Il serait tout à fait inutile voire dangereux pour l’être humain.
Jean-Pierre Poinsignon assure que le calcium laitier est un mythe créé par l’industrie. 
En revanche, les très nombreuses protéines de croissance contenues dans le lait de la vache encrasseraient notre système immunitaire et pourraient participer au développement de certains cancers chez l’homme.


https://www.santenatureinnovation.com/wp-content/uploads/2014/04/regime-seignalet_690x350.jpg


En plus des produits laitiers, le Dr Poinsignon bannit aussi les céréales "modernes". 
Le blé serait devenu "un monstre génétique" indigeste à cause des sélections et manipulations humaines. 
Le riz en revanche retournerait toujours à sa forme d’origine. 
Enfin, le rhumatologue bannit les cuissons à "haute température", c’est à dire au dessus de 110 degrés. 
Trop cuire tuerait les vitamines, et engendrerait des combinaisons de molécules inassimilables par notre organisme, les "molécules de Maillard".
Jean-Pierre Poinsignon conseille donc le retour à une "diététique ancestrale", c’est à dire avant l’élevage, avant l’agriculture, avant le feu ! 
Le rhumatologue s’inscrit ainsi dans la continuité des travaux des Docteurs Kousmine et Seignalet.

 

mardi 19 juillet 2016

Pr Philippe Even : 80% des médicaments inutiles !


Le Professeur Philippe Even déclare que 80% des médicaments ne servent à rien ! 

 

http://s1.lemde.fr/image/2011/01/21/540x270/1468899_3_4ab4_le-professeur-philippe-even-pose-le-22-octobre.jpg


 

Entretien avec Pr Philippe Even, médecin pneumologue français, Professeur émérite à l’université Paris Descartes, Président de l’Institut Necker, membre de l’Association Internationale pour une Médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante.





https://www.youtube.com/watch?v=mkuUFGBz-ls

Le Pr Philippe Even répond à nos interrogations sur les côtés troubles de l'industrie pharmaceutique !
Ou ont été et sont fabriqués les médicaments ?
Comment est né l’industrie pharmaceutique en France ?
Quelle est la proportion de médicaments inutiles aujourd’hui ?
Face au manque d’innovation quelle est la stratégie des laboratoires pharmaceutiques ?
Il faut voir tout noir dans l’industrie pharmaceutique selon vous ?
Pourquoi est-il urgent de faire le ménage sur le marché ?
Quand l’industrie nous font preuve de scientifiques, vous pensez que c’est corrompu ? 

A l’étranger, c’est différent qu’en France ? 


http://1.bp.blogspot.com/-XApOUiUuZ6A/USIOeSWb4xI/AAAAAAAAAqg/yXMBxPFtHlc/s640/Philippe-Even-les-derives-de-la-sante-publique_ratio628x363.gif


https://www.cherche-midi.com/sites/cherche_midi/files/styles/sc_325x429/public/books/9782749130132.jpg?itok=4HOpE72K





http://www.senioractu.com/photo/art/default/8237303-12875519.jpg?v=1441692346




© Prévention Santé, Deborah Donnier
https://interetpourtous.wordpress.com/

mercredi 13 juillet 2016

Line Bolduc : 7 Signes que votre Corps vous Parle !

J’ai pu identifier 7 signaux principaux qui démontrent que notre corps nous parle et qu’on manque d’écoute envers soi bien souvent !


 

IMG 1496 6 octobre 2015
Line Bolduc 



Plus souvent qu’autrement, nous sommes déconnectés de nous-mêmes sur le plan émotionnel et physique. 

On ressent différents états de mal-être et on n’y accorde pas suffisamment d’attention dans le tourbillon du quotidien. 
Les principales raisons sont reliées au stress, aux mauvaises habitudes de vie, à notre environnement personnel et professionnel, à la peur de montrer notre vulnérabilité, au manque de ressources, etc.
Tout cela a pour conséquences de brimer notre qualité de vie, de nous faire ressentir bien des inconforts dans nos émotions et notre corps, de favoriser burnout et dépression, jusqu’à ce que l’accumulation porte notre corps à devoir donner des signaux encore plus forts pour qu’on s’y attarde. Oui, votre corps vous parle. 

Avant de vous partager diverses réflexions, je vous invite à répondre à cette question très importante. 
Comment pouvez-vous, vous décrire en un seul mot ? 
Qu’est-ce qui vient spontanément ? … 
J’en reparlerai vers la fin de ce partage. 
C’est vraiment indicateur de votre état.


Au fil de mes 20 ans d’expérience dans le domaine de la santé et du mieux-être auprès de centaines de milliers de personnes, j’ai pu identifier 7 signaux principaux qui démontrent que notre corps nous parle et qu’on manque d’écoute envers soi bien souvent. 
Je vous les présente ici, accompagnés de suggestions d’antidotes simples mais si puissants qu’ils pourront vous aider à améliorer votre qualité de vie.





7 signaux principaux. Quelles sont les solutions ?


1. La maladie, les malaises, agissent souvent comme agent de changement.

Si on se sent bien en soi, ça démontre que nos façons de faire sont davantage en accord avec nos valeurs et qu’elles créent de la joie en nous. Si on se sent mal émotionnellement ou physiquement, on est à l’encontre de soi quelque part. Des transformations sont-elles devenues nécessaires, mais non entendues ? Dans un premier temps, demandez-vous doucement, calmement, ce qui aurait besoin d’être amélioré au quotidien et prenez le temps de ressentir ce qui monte en vous.

http://enchere.victoiresurlhomophobie.com/wp-content/uploads/2016/03/1245771-gf.jpg

2. Vous désirez être profondément heureux dans l’ensemble de votre vie, mais ce n’est pas le cas…


Est-il temps de cesser de vous faire croire que tout va bien et oser demander de l’aide et passer à l’action? Offrez-vous suffisamment de repos, de nutriment, de calme, de douceur à votre corps ?
Il se fait entendre si on lui manque de respect via nos comportements et émotions qui le stress. Que ferez-vous concrètement aujourd’hui, pour que ça commence déjà à changer progressivement ?

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/1421/1421138-gf.jpg

3. Vous sentez-vous dépassé par les évènements et ressentez-vous des tensions de toutes sortes ?

Observez-vous agir et réagir au quotidien. 
Êtes-vous en train de perpétuer de vieilles croyances, attitudes, façons de faire qui vous détruisent ? 
Tout ça malmène vos cellules, votre équilibre, votre bien-être possible. 
Pour avoir des résultats différents, on doit agir différemment. 
Faites-vous plaisir encore et encore et osez vous choisir enfin. 
Peut-être vous afficher ceci à la maison ‘Je me choisis’, le ressentir et agir en ce sens.

jeudi 7 juillet 2016

Suède : Plus de Paracétamol en libre service !

La Suède retire le Paracétamol en Comprimés des supermarchés après 6 ans d'essai ! 

 





Six ans après avoir autorisé la vente de Paracétamol en dehors des pharmacies, la Suède fait volteface. 
Car, depuis la libéralisation du marché, les cas de surdosages de Paracétamol et d'hospitalisations ont quasiment doublé.
Supermarché, station service, bureau de tabac… 
Depuis 2009, le Paracétamol est sur tous les étals suédois. 
Mais six ans après avoir autorisé la vente de près de 600 médicaments sans ordonnance en dehors des officines, les autorités suédoises font machine arrière. 
"Les comprimés de Paracétamol sans ordonnance ne seront plus vendus que dans les pharmacies (…) à compter du 1er novembre 2015", a indiqué l'agence du médicament dans un communiqué daté du 29 avril.
La cause de ce revirement : une explosion des surdosages, volontaires ou involontaires, de ce célèbre antalgique. L'administration a relevé "une hausse des intoxications dans un but d'automutilation" et estimé que "l'accès au comprimés de Paracétamol constituait un facteur de risque considérable". 
Il faut donc "limiter l'accès aux comprimés de Paracétamol pour protéger la santé publique", explique un expert de l'agence, Rolf Gedeborg, cité dans le communiqué.

 


http://tpeantidouleurs.e-monsite.com/medias/images/28469159paracetamol-big-jpg.jpg

 


Intoxications et hospitalisations multipliées par deux !

Entre 2006 et 2013, le nombre d'appel au centre antipoison suite à une ingestion de paracétamol a presque doublé (1), autant que les hospitalisations liées au surdosage (2)
"Et la même tendance a été observée en 2014", explique l'Agence. 
Ingéré à trop haute dose, le Paracétamol peut provoquer des lésions du foie mortelles.
Il était donc impératif d'agir car ce médicament devenait trop facilement disponible. 
Les supermarchés qui vendent des médicaments non soumis à prescription sont généralement ouverts plus longtemps que les pharmacies, ce qui facilite l'accès au paracétamol. 
Néanmoins, seul le Paracétamol en comprimé sera retiré des supermarchés, et non les autres formes (liquide, effervescent, …) qui présentent moins de risques de surdosage.

 

http://images.sudouest.fr/images/2016/02/15/le-doliprane-est-l-un-des-medicaments-les-plus-frequemment_3595099_1000x500.jpg?v=1

 


La France encore à l'abri

Jusqu'alors, la France a toujours résisté aux sirènes de la vente de médicament en supermarché. 
En 2013, Michel-Edouard Leclerc, propriétaire de la célèbre marque de distribution, avait demandé la libéralisation du marché. 
Une requête rejetée quelques mois plus tard par la ministre de la Santé. 
En France, le Paracétamol peut uniquement être vendu sans ordonnance en officine et en ligne sur des sites de pharmacies agréés par les Agences Régionales de Santé (ARS).
Les cas d'intoxications au Paracétamol sont d'ailleurs quatre fois moins nombreux en France qu'aux États-Unis où ce médicament est disponible à chaque coin de rue. 
Et le conditionnement ne dépasse jamais 8 grammes de Paracétamol par boîte. 
Aux États-Unis, certains contenants peuvent contenir jusqu'à 100 comprimés…

 

http://ruckersvillevet.com/clients/8520/images/.resized/.resized_300x213_acetaminophen_pics.jpg

samedi 2 juillet 2016

Grossesse : Carence en Iode fait baisser le QI des enfants !

Les enfants dont les mères étaient carencées en Iode pendant leur grossesse avaient trois points de QI en moins à l’âge de 8 ans, et à 9 ans, les scores de lecture étaient aussi inférieurs !



http://s1.minutebuzz.com/i/2011/03/iode-L.jpg.jpg




Une carence, même modérée en iode, pendant la grossesse a des conséquences sur les capacités intellectuelles des enfants. 
Deux études récentes viennent de le confirmer. 
D’après le suivi de 1000 familles, les conséquences d’un apport insuffisant en iode se traduit des années plus tard par un quotient intellectuel légèrement plus bas et des difficultés dans l’apprentissage de la lecture.
"Les enfants dont les mères  étaient carencées en iode pendant leur grossesse avaient trois points de QI en moins à l’âge de 8 ans, par rapport à ceux dont les mères avaient un apport quotidien en iode d’au 150mg", a déclaré le Dr Sarah Bath, co-auteur de l’étude. 
Et l’âge de 9 ans, les scores de lecture – la compréhension comme la fluidité – étaient aussi inférieurs chez ces enfants. Et plus la carence est importante, plus les notes se dégradent.


http://static.pratique.fr/images/unsized/al/aliments-riches-en-iode.jpg


Deux-tiers des femmes ont une carence en iode !

Certes, l’impact de la carence en iode sur les capacités intellectuelles des enfants est connue depuis bon nombre d’années mais cette étude britannique souligne que les effets sont perceptibles même lorsque la carence est modérée, c’est-à-dire en dessous de 150mg par jour d’apport en sodium. 
Chez la femme enceinte et la jeune mère qui allaite, les besoins journaliers sont en effet estimés à 200/290 mg. 
Pour le reste de la population adulte, les besoins sont eux de 150 mg.
Or, en Grande-Bretagne, l’étude parue dans le Lancet met en évidence qu’environ deux-tiers des femmes ont une déficience en iode. 
En France, la situation est similaire, même si depuis les années 50, l’ajout d’iode dans le sel de table est autorisé. 
Cette mesure de santé publique a contribué à faire disparaître de l’Hexagone le fameux "crétin des Alpes"
En effet, dans la deuxième moitié du XXe siècle, les habitants des régions de montagne souffraient de sévères carences en iode, à cause d’une alimentation pauvre en produits venus de la mer. 
Mais, la part des sels iodés parmi les ventes globales de sel de table est en chute. 
Elle est passée de 40% à près de 30% entre 2005 et 2009. 
Aux États-Unis, 90% de la population consomme du sel iodé.


http://lespecheresses-lemag.com/wp-content/uploads/2013/04/algues4.jpg


Alimentation variée, oui !