lundi 17 juillet 2017

La Chimiothérapie favorise le Cancer !


Bombe médicale : La chimiothérapie disséminerait le cancer dans tout le corps !


 



 

Une nouvelle étude effectuée à la faculté de médecine Albert Einstein de l’université Yeshiva, révèle qu’en augmentant fortement la circulation de cellules cancéreuses, la chimiothérapie propage le cancer partout dans l’organisme (même dans les poumons).
Dirigée par le Dr George Karagiannis, cette étude porte sur le traitement chimiothérapique du cancer du sein, mais d’autres études sont prévues pour voir si la chimiothérapie [en général] propage aussi le cancer dans les autres tissus. Publiée dans Science Translational Medicine, cette recherche est intitulée Neoadjuvant chemotherapy induces breast cancer metastasis through a TMEM-mediated mechanism [La chimiothérapie néoadjuvante induit la propagation du cancer du sein en disséminant des métastases du micro-environnement tumoral].

Le résumé de l’étude dit que "les auteurs ont constaté que plusieurs types de chimiothérapie ont la capacité d’augmenter les quantités de métastases du micro-environnement tumoral (TMEM) et de cellules tumorales dans la circulation sanguine."

Il conclut que "la chimiothérapie, bien qu’elle diminue la taille de la tumeur, augmente le risque de dissémination des métastases." [NdT : La tumeur se ratatine parce qu’elle se scinde en métastases ?]


http://erixbd.e.r.pic.centerblog.net/5374ec6c.gif



samedi 8 juillet 2017

Bien Dormir pour Bien Vieillir !


Les enfants qui dorment moins vieillissent plus rapidement au niveau cellulaire !

 





Les enfants qui dorment moins que les neuf à onze heures par nuit recommandées montrent des signes de vieillissement plus rapides au niveau cellulaire selon de nouvelles recherches. 

Les résultats de cette étude ont été publiés dans The Journal of Pediatrics.
Les télomères sont ces bouchons de protection situés aux extrémités des chromosomes et sont essentiels à la stabilité de notre matériel génétique, de nos cellules et de notre corps. 

Cependant, ceux-ci raccourcissent au fil des divisions cellulaires et au fur et à mesure du vieillissement. 
Certaines études chez les adultes ont suggéré que le sommeil pourrait être lié à la longueur des télomères. 

 

http://www.agata.asso.fr/userfiles/images/Addiction_%C3%A9crans_AGATA.jpg

 


Pour savoir si c’est aussi le cas chez les enfants, Sarah James et Daniel Notterman, de l’Université de Princeton, ont examiné les télomères de 1 567 enfants tous âgés de 9 ans. 
Ils ont alors constaté que ceux-ci étaient en moyenne 1,5 % plus courts pour chaque heure de sommeil en moins.

"Cette constatation est cohérente avec une littérature plus large indiquant que la durée de sommeil sous-optimale est un risque d’augmentation du stress physiologique et de troubles de la santé", écrivent les chercheurs
Aucune différence dans la longueur des télomères n’a par ailleurs été décelée en fonction de la race, du sexe ou du statut socio-économique des enfants.



http://www.cycloastragenol.fr/wp-content/uploads/2014/01/cycloastragenol-telomeres.jpg



mercredi 5 juillet 2017

Qu'est-ce que la Santé Intégrative ?

La Santé Intégrative : une urgence de santé publique sous peine de faire perdre de lourdes chances aux patients !

https://static.wixstatic.com/media/1cf867_c0d99a62fcc4472fb25a3dce697d7686~mv2.jpg_256



Qu'est-ce que la Santé Intégrative ? 

C'est d'abord et avant tout la pleine compréhension que la santé est un équilibre infiniment plus complexe que la simple "gestion"/masquage de symptômes, comme le montrent les terribles limitations et insuffisances de la médecine officielle. Mais la santé intégrative n'est pas un "programme par défaut", c'est un programme positif, constructif de complémentarité des techniques, approches et conceptions au profit du patient, de son autonomie et donc de sa totale bonne santé. 
Si un patient a une appendicite ou qu'il se casse une jambe, il n'est pas question de dire que la médecine officielle est nulle ou inadaptée. 
Simplement, force est de constater à quel point cette même médecine officielle est pauvre et démunie lorsqu'il s'agit de maladies graves et chroniques, que ce soient les cancers, les maladies auto-immunes, neurodégénératives, etc... 

 

http://therapies-complementaires.com/wp-content/uploads/2013/04/SI-1.png

 


Or dans les faits, des centaines de milliers de personnes continuent de croire, à leur détriment et par défaut d'information, qu'elles n'ont comme seul recours que la seule médecine académique qui les bourre de médicaments aux lourds effets secondaires susceptibles hélas souvent de les tuer ou de les estropier encore plus or qui en profite alors vraiment ? 
Les industriels qui boostent leurs ventes de médicaments. 
Quant aux thérapeutes, ils doivent hélas manquer cruellement d'ambition et de curiosité intellectuelle pour se satisfaire ainsi de telles journées de travail de "gestion" des cas. 

 

https://static.wixstatic.com/media/51baf4_97d8acb4011f4671afb8fb186826e0b3.jpg_256

 


Quelle tristesse de voir que par ignorance des uns et par arrogance/paternalisme des autres, patients et soignants se privent ainsi de chances de succès et d'améliorations parfois spectaculaires, qu'ils pourraient main dans la main éviter des traitements lourds, chers et moins efficaces ! 
Il est dès lors devenu plus qu'urgent de s'informer à temps, bien avant d'être malades, sur l'existence de vastes pans de la médecine avec un grand M, mais malheureusement ignorés par trop de thérapeutes. 
Ne pas savoir aujourd'hui tout cela vous fera statistiquement perdre des chances de santé et de qualité de vie si vous souffrez demain de ces maladies et même aussi, des chances en termes de prévention. 


http://therapies-complementaires.com/wp-content/uploads/2013/05/Image-21.png