vendredi 22 septembre 2017

Dr Jean-Pierre Willem : Soigner la mononucléose !

Après le coup de foudre, la terrible fatigue des amoureux !

 



Chère amie, cher ami,
Ne pensez pas que vous n’êtes pas concernés.
Les plus grands champions – à la santé de fer - ont dû abandonner la compétition après l’atteinte d’un terrible virus :
• Marie-Jo Pérec lors du championnat du monde à Sydney ;
• Justine Henin la Belge championne du monde en tennis a dû s’arrêter à 25 ans ;
• Roger Federer a eu un parcours sinusoïdal à cause de ça ;
• Johann Deniz, champion du monde de marche, s’écroule dans toutes les courses. 




Ce qui suppose que leur entraînement intensif a épuisé leur organisme et effondré leurs défenses immunitaires.
Sur ce terrain fragilisé, les virus se réveillent !
Et puis il y a ceux qui s’épuisent dans les baisers langoureux et voluptueux…
Il s’agit d’une maladie infectieuse aiguë d’origine virale, due au virus d’Epstein-Barr, du groupe des virus herpès. 

Il se transmet par la salive, surnommée pour cela "la maladie du baiser", et qui laisse une grande fatigue.
Vous avez sans doute deviné que je veux parler de la mononucléose !
La grande majorité de la population est contaminée dans l’enfance, et l’infection passe la plupart du temps inaperçue. 

La maladie ne donne des signes en général que chez l’adolescent et l’adulte jeune.
Même si vous n’êtes ni champion de sport ni adolescent, cette infection virale peut vous atteindre aussi. 

Je rappelle que cette infection qu’on appelle la "maladie du baiser" peut vous contaminer, à moins que vous meniez une vie monacale.
Surtout, quand la situation se présente, bécotez-vous ! 

Rien de tel qu’une bise, un bisou, un "patin", que dis-je, "une pelle et un bec" pour les Canadiens, il paraît que ça requinque le mental et illumine la journée (ou la nuit). 
En plus c’est une thérapie gratuite !
Mais n’oubliez pas de faire des gargarismes avant et après (Dentex en bain de bouche) pour éviter le virus Epstein Barr.





 
On en guérit en 4 semaines, mais la fatigue peut durer plusieurs mois !
Les symptômes ressemblent à ceux d’une angine rouge banale :
• fièvre moyenne, douleur de gorge), avec gonflement des ganglions (au cou, aux aisselles et inguinales), et une grande fatigue ;
• le médecin retrouve aussi souvent à la palpation sous la partie gauche du diaphragme, une augmentation de volume de la rate (spénomégalie) ;
• une éruption rouge généralisée de la peau (exanthème) se déclare parfois, presque toujours déclenchée par la prise de pénicilline donnée pour soigner l’angine ;
• on observe du purpura du voile du palais ;
• et des troubles digestifs : vomissements, nausées ;
• état de malaise général avec fièvre et céphalées.

Parfois il y a une aussi forte fièvre avec un état général plus altéré et une réaction méningée. 

Mais elle occasionne dans certains cas une extrême fatigue qui peut durer des mois, voire un an.
En règle générale, la guérison est spontanée en 3 à 4 semaines, laissant une fatigue persistante pendant plusieurs mois. 

Après une première infection, l’organisme possède des anticorps pour se défendre contre le virus. 
On parle d’immunité acquise qui correspond à une sorte de "vaccination". 
Il n’y a pas de récidive. 



La médecine conventionnelle désarmée : misez sur les huiles essentielles ! 
La médecine classique est… inopérante face à ce virus : elle semble un peu désarmée face à la fatigue tenace provoquée par cette maladie. 
Mieux vaut alors se tourner vers les médecines naturelles, ce que font certains athlètes, cyclistes ou tennisman !
Les antibiotiques sont inopérants face au virus, je vous conseille les huiles essentielles, qui ont montré leur efficacité. 

Le recours aux huiles essentielles à phénols et monoterpénols est même d’un grand secours. [1]
Par voie orale, un mélange de ces deux huiles : HE Ravensara aromatique (50mg) et HE Thymus vulg. à thujanol ( 50mg ). 

Demandez à votre pharmacien de vous préparer des gélules gastro-résistante. 
Prenez-les 2 gélules 3 fois par jour, pendant 3 semaines, puis 2 fois, 2 gélules, pendant 10 jours. 

http://www.soleil-levant.org/new/wp-content/uploads/2014/11/phyt-inov-Lysovir-200.jpg


Il existe aussi un produit du laboratoire Phyt’Inov, le Lysovir : 2 gélules aux 3 repas, 21 jours, puis 2 gélules aux 2 repas, 15 jours.

Pendant la période de convalescence, n’hésitez pas à augmenter vos apports en vitamine C naturelle et en chlorure de magnésium, mais aussi en calcium, en vitamine D3, potassium, antioxydants, et oméga-3.

Portez-vous bien et à très vite !

Dr Jean-Pierre Willem 




 



 [1] Voir aussi mon livre "100 ordonnances naturelles pour 100 maladie courantes" aux éditions Tredaniel.

'Docteur Willem' <drwillem@lettre-medecin-sante.com>

1 commentaire: