mercredi 8 mars 2017

Les Ondes Scalaires : Thérapie du Futur ?


Les Ondes Scalaires, la lumière qui nourrit et qui guérit !





Par le Dr vet Hervé Janecek

Introduction

Toutes les traditions nous rappellent que nous sommes constitués de 4 éléments, qui sont les aliments que nous mangeons, symbolisés par l’élément terre, l’eau que nous buvons, l’air que nous respirons et la lumière que nous absorbons, symbolisée par l’élément feu.
Les 3 premiers éléments, terre, eau et air nous sont vitaux à échéance de quelques semaines à quelques minutes, c’est dire leur importance et la nécessité que nous ayons pleine conscience de leur qualité. 

Pourtant le principal élément parmi les 4, est encore la lumière, un élément que nous avons oublié, mais qui heureusement lui, ne nous oublie pas ! Il nous inonde et nous traverse à chaque seconde notre vie, dans un courant abondant et incessant …
Il existe en fait plusieurs types de lumière que nous pouvons ramener à 2 grandes catégories, l’électromagnétisme et les ondes dites scalaires.
Depuis James Clerk Maxwell au XIXè siècle et ses fameuses équations qui inspirèrent les plus grands physiciens (Hertz, Tesla, Einstein, Planck, etc …), on sait que la lumière, l’électricité ou le magnétisme sont des phénomènes de même nature !



Mais malheureusement, les équations originales du génial Maxwell furent tronquées et seule la lumière électromagnétique fut mise en avant et étudiée, en particulier par Hertz.
Dès lors, on confondit la lumière et l’électromagnétisme, c’est-à-dire les ondes du spectre solaire visible, les ondes radio, les micro-ondes, … qui purent être mises en évidence et mesurées.



Pourtant, dès la fin du XIXè siècle un ingénieur physicien et expérimentateur surdoué, dénommé Nikola Tesla, avait mis en évidence un autre type de rayonnement ; les mathématiciens et physiciens de son temps, Steinmetz en Allemagne et Kelvin en Écosse perçurent tout de suite que l’on avait à faire à un autre type de lumière : ces ondes originales devaient se déplacer en vortex alors que les ondes électro-magnétiques évoluaient selon une double sinusoïde. Là se trouvait une première différence.
Plus tard, reprenant minutieusement les travaux de Tesla, un Professeur allemand de physique, le Pr Dr ing. Konstantin Meyl, dénomma ces ondes "ondes scalaires".
 


Définition des ondes scalaires





Le Professeur Meyl a expliqué et miniaturisé les technologies d’émission et de capture des ondes scalaires inventées autrefois par Nikola tesla ; il a pu en proposer également les bases physiques et mathématiques en complétant les équations de Maxwell pour y inclure aussi la réalité du rayonnement scalaire.
Ces ondes scalaires sont émises par une antenne de forme adaptée (sphérique ou hélicoïdale) et elles sont reçues par une autre antenne – identique à la première - et reliée à elle : les 2 antennes forment alors un couple émetteur/récepteur, comme un "condensateur ouvert" selon la description du Pr Meyl. (Voir figure ci-dessous).