jeudi 4 janvier 2018

Cancer : Action positive du Curcuma !

Cette femme a guéri de son cancer du sang grâce au traitement naturel de Curcuma !




Avertissement : Attention le Cancer, comme toutes les Maladies, doit être traité globalement, c'est à dire en tenant compte de l'hygiène de vie, des pollutions chimiques et électromagnétiques, des causes psychologiques comme du stress, des chocs émotionnels… qui doivent être réglés pour vraiment guérir. Un simple produit ou un médicament peut aider, mais ce qui compte c'est de trouver l'origine du mal et le régler pour éviter les rechutes !

Il a été rapporté qu'une femme qui a lutté contre le cancer du sang pendant des années sans succès a finalement stoppé la maladie grâce au curcuma.
Dieneke Ferguson mène maintenant une vie normale après avoir renoncé à des traitements exténuants qui n'avaient pas réussi à l'aider.
Les médecins disent que son cas est le premier enregistré dans lequel un patient a récupéré en utilisant l'épice après l'arrêt des traitements médicaux conventionnels.
Son myélome se propageant rapidement après trois cycles de chimiothérapie et quatre greffes de cellules souches, la dame agée de 67 ans a commencé à prendre 8 g de curcumine par jour, l'un des principaux composés du curcuma.
Le cancer, dont la survie moyenne est d'un peu plus de cinq ans, provoquait une augmentation des douleurs dorsales et elle avait déjà eu une deuxième rechute.
Mais celui-ci s'est stabilisé après que Mme Ferguson, originaire du nord de Londres, ait découvert le remède sur Internet en 2011 et ai décidé de l'essayer en dernier recours.
Les comprimés sont chers - £ 50 pour dix jours - mais comme le curcuma de cuisine contient seulement 2% de curcumine, il serait impossible d'en manger suffisamment pour obtenir la même dose.
Mme Ferguson, qui a été diagnostiquée pour la première fois en 2007, continue de prendre de la curcumine sans autre traitement et son nombre de cellules cancéreuses est négligeable.
Ses médecins, du Barts Health NHS Trust à Londres, ont écrit dans le British Medical Journal Case Reports : "À notre connaissance, c'est le premier rapport dans lequel la curcumine a démontré une réponse objective dans une maladie en progression en l'absence de traitement conventionnel."


 



 

Les experts, dirigés par le Dr Abbas Zaidi, ont déclaré que certains patients atteints de myélome prenaient des compléments alimentaires parallèlement au traitement conventionnel, mais "peu, voir aucun, n'utilisaient de compléments alimentaires comme alternative au traitement anti-myélome standard".
Mais ils ont ajouté : "En l'absence d'autre traitement anti-myélome, le patient a atteint un plateau et est resté stable au cours des cinq dernières années avec une bonne qualité de vie."
Depuis le début du siècle, plus de 50 études ont testé la curcumine - le pigment du curcuma qui lui donne cette couleur jaune vif.
Elles suggèrent que l'épice peut protéger contre plusieurs cancers, ainsi que la maladie d'Alzheimer, les maladies cardiaques et la dépression.
Il a également été que ce composé peut aider à accélérer la récupération après la chirurgie et à traiter efficacement l'arthrite.
Mais bien qu'il soit largement utilisé en médecine orientale, et qu'il ait été étudié pour ses effets anti-inflammatoires et antiseptiques, la curcumine n'est pas largement prescrite car elle n'a jamais été testée dans des essais à grande échelle.
Les médecins ont écrit que "l'activité biologique de la curcumine est en effet remarquable", y compris ses «effets anti-prolifératifs dans une grande variété de cellules tumorales».
Mais le professeur Jamie Cavenagh, l'un des auteurs du document, a souligné que cela pourrait ne pas fonctionner pour tous les patients. 

"Beaucoup de mes patients prennent de la curcumine à différents stades de leur traitement. Je ne m'y oppose pas !"
"La réaction de Dieneke au traitement est la meilleure que j'ai pû observer et cela est d'autant plus frappant que nous avions arrêté tout autre traitement."
Mme Ferguson, qui dirige Hidden Art, une entreprise à but non lucratif aidant les artistes à commercialiser leur travail, est frustrée par le fait que les médecins ne peuvent pas recommander l'épice et elle souhaiterait davantage de recherches sur le sujet.
Elle a dit : "J'espère que mon histoire permettra à plus de gens de découvrir les avantages extraordinaires pour la santé de la curcumine."
Le myélome touche environ 5.500 personnes au Royaume-Uni chaque année, tuant près de 3.000 personnes.


Source : Daily Mail
Traduction: Fawkes News
http://www.fawkes-news.com/2018/01/cette-femme-gueri-de-son-cancer-grace.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire